Quinzaine du commerce équitable dans l'Ain. Rencontre avec Leonardo Mamani, représentant de Cecovasa au Pérou, un encouragement à poursuivre nos engagements !

Le 19 mai, nous avons accueilli Leonardi Mamani, représentant de la coopérative Cecovasa au Pérou qui regroupe 5 000 familles de petits producteurs bio. Dans le cadre d'une tournée organisée, dans le Nord Est de la France, par la Fédération d'AdM, notre partenaire est arrivé le dimanche 19 mai. Ce jour là avait lieu la 3e édition du Rendez-vous en Terre équitable, au Domaine de la Garde à Bourg-en-Bresse organisé par les Amis de la Garde et AdM 01.

Un rendez-vous exceptionnel cette année avec la venue d'artisans d'art de la planète entière, invités par nos hôtes, Friedrich et Margareta Von Kirchbach dans leur Domaine de la garde, à Bourg-en-Bresse. Des artisans venus du Laos, de Colombie, du Kenya, du Rwanda, du Pakistan, d'Indonésie, du Myanmar, etc. L'événement a attiré près de 500 visiteurs.

Notre partenaire, Leonardo Mamani y a présenté l'organisation de 5 000 familles de petits producteurs qui ont choisi de se regrouper au sein d'une dizaine de coopératives, elles-même fédérées par la coopérative Cecovasa. Celle-ci produit 2 % du café du Pérou entre 900 et 1200 m d'altitude, près du lac Titicaca. La filière équitable qui permet aux producteurs de ne plus dépendre de la bourse de New York et des grands acheteurs, contribue à leur assurer des revenus "justes" et à faire vivre dignement leurs familles. Les producteurs ont opté pour la production de café arabica bio et désormais pour celle de café de spécialité - qui leur a valu un prix en 2017 et 2018 -  reflet de la biodiversité du territoire, capable d'assurer leur avenir chez eux, au Pérou. Le café de Cecovasa est vendu dans notre boutique, via Norandino.

Léonardo nous a expliqué comment la filière équitable a permis, grâce à la prime, de mettre en place par exemple, un fonds de développement social des familles. De la même manière un laboratoire de contrôle qualité a été créé, qui compte notamment des "goûteurs" garants de la qualité, ce qui a permis d'obtenir une "note" de 91 sur une échelle de 100.

Confronté à la nécessité de retenir les jeunes "au pays" pour continuer à produire du café respectueux de la Pacha Mama, la terre nourricière, et que ceux-ci ne se laissent pas tenter par la culture de la coca, plus rémunératrice, Cecovasa, par la voix de Leonardo, dit l'importance des actions d'éducation telles que celles qui sont assurées par Artisans du Monde dans l'Ain. De quoi encourager les bénévoles à poursuivre leur engagement !


actualitée postée le 24 mai 2019

La newsletter d'Artisans du Monde

Soyez à la pointe de l'actualité équitable : événements, débats, conférences, mobilisations en vous abonnant à la newsletter d'Artisans du Monde