Emilio Fernandez, président de CIAP dans l'Ain...

A la question d'un apprenti "Trouvez-vous que la France est différente du Pérou", Emilio Fernandez répond avec un large sourire : "C'est un autre monde !". L'inverse est tout aussi vrai et nul doute que les échanges auront donné à réfléchir aux jeunes qui ont eu la chance de rencontrer cet artisan tisserand et brodeur qui se bat pour faire vivre son art, sa famille et les coopératives d'artisans réunies dans la Central Interregional de artesanos del Peru (CIAP) dont il est le président. Emilio Fernandez a apporté avec lui une autre manière de concevoir l'existence, loin des sociétés de consommation. Avec Lucy Bray, chargée de mission d'Artisans du Monde 01 et des bénévoles de l'association il a fait toucher du doigt à ses interlocuteurs, qu'une autre forme de commerce est possible, plus juste, plus respectueuse des hommes et de la nature.

Venu en France dans le cadre de la RIECE, Rencontre Internationale de l'Education au Commerce Equitable qui se tient mi-février à Paris, Emilio Fernandez a commencé, dans l'Ain, une tournée, en Auvergne/Rhône-Alpes puis dans le Nord de la France, accueilli par les équipes d'Artisans du Monde d'Ambérieu-en-Bugey et de Bourg-en-Bresse.

Artisans du Monde 01 avait organisé des rencontres avec des élèves du Lycée professionnel Alexandre Bérard à Ambérieu, du Collège Saint Exupéry dans la même ville, puis avec des apprentis de l'AFPMA (Association pour la Formation et la promotion des Métiers dans l'Ain). Une soirée avec les bénévoles était prévue avant son départ pour Le Puy-en-Velay le lendemain...


actualitée postée le 1 février 2018

La newsletter d'Artisans du Monde

Soyez à la pointe de l'actualité équitable : événements, débats, conférences, mobilisations en vous abonnant à la newsletter d'Artisans du Monde