D'où vient le dessin "Toutes artisanes de ce monde" ?

O n vous en dit plus sur le message derrière notre dessin "Toutes artisanes de ce monde !"

Depuis mars 2020 et la première parution du dessin d'Odile Brée "Toutes artisanes de ce monde" réalisé pour Artisans du Monde, de nombreuses discussions ont eu lieu à son sujet. Et c'est tant mieux, car ce sont ces échanges qui permettent d'en apprendre plus sur les droits des femmes et de déconstruire nos préjugés.

Pour que chaque personne puisse mieux comprendre le message du dessin qu'Odile Brée a réalisé pour notre campagne dédiée aux droits des femmes, voici quelques éléments.

Certains l'auront sûrement reconnue, l'affiche "Toutes artisanes de ce monde !" est inspirée d'une affiche très connue et qui a été pas mal reprise depuis sa création : celle de Rosie la riveteuse et son fameux "We can do it !" ("Nous pouvons le faire !").

inspiration affiche toutes artisanes

Créée à l'origine pour appeler les femmes américaines à rejoindre les usines alors que leurs hommes étaient partis combattre pendant la Seconde Guerre Mondiale, ce personnage est devenu un symbole du féminisme, qui rappelle que les femmes sont capables de tout ! D'ailleurs l'année dernière,  Attac avait également repris ce personnage dans le cadre de flashmobs contre la réforme des retraites, sur une chanson détournée "A cause des garçons" devenue pour l'occasion "A cause de Macron" !

Et le commerce équitable dans tout ça ?

En 2020, WFTO (l'organisation mondiale du commerce équitable), dont nous sommes membres, choisissait de mettre à l'honneur pour la journée mondiale des droits des femmes la façon dont les femmes se renforcent les unes les autres grâce et par le commerce équitable. Une idée que l'on a trouvé hyper intéressante et porteuse, qui a donné lieu à plusieurs témoignages inspirants de femmes de notre mouvement. En 2021, pour la journée mondiale des droits des femmes, nous célébrons les femmes du commerce équitable et la façon dont elles défient les sociétés et changent le monde pour plus de justice.

A l'image de Sunita, artisane indienne qui gère un atelier qui travaille avec TARA Projects :

L'objectif était donc de partir d'une image bien connue et de la détourner pour la mettre au service de notre message. Nous ne souhaitions pas avoir une femme seule montrant son biceps, car nos valeurs de solidarité internationale implique le collectif, le fait de créer un monde plus solidaire ensemble. Le projet est justement de se serrer les coudes !

Voilà pourquoi nous avons fait évoluer cette image originelle d'une femme blanche seule mettant en avant sa force, en une femme non blanche (ce qui correspond à la majorité des femmes du monde) dont la force et la détermination, qu'elles soient physiques ou morales ou les deux à la fois, permettent de soutenir ses consoeurs et de les inspirer !

Un beau message de sororité qui replace les femmes comme des actrices de premier plan d'un monde solidaire et durable, et ça fait du bien !

#ToutesArtisanesDeCeMonde

 

> Envie d'en savoir plus sur les liens entre commerce équitable et droits des femmes ? <

Si vous souhaitez en apprendre plus sur la construction sociale du "féminin" versus le "masculin", je vous invite à écouter l'épisode "La vraie « nature » du mâle"La vraie « nature » du mâle" du superbe podcast de Victoire Tuaillon "Les couilles sur la table" avec comme invité Thierry Hoquet, professeur de philosophie à l’université Paris Nanterre, spécialiste de la philosophie des sciences, des Lumières et de la pensée de Darwin.

 


La newsletter d'Artisans du Monde

Soyez à la pointe de l'actualité équitable : événements, débats, conférences, mobilisations en vous abonnant à la newsletter d'Artisans du Monde

Ce site utilise des cookies pour mesurer l’audience et vous offrir la meilleure expérience. En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez leur utilisation. En savoir plus J'accepte