D'autres horizons sont possibles

A l'occasion des 30 ans de la Convention internationale des droits de l'enfant, Artisans du Monde vous donne rendez-vous dans ses associations locales du 8 octobre au 10 novembre 2019 partout en France ! Avec notre campagne "D'autres horizons sont possibles", découvrez comment le commerce équitable se mobilise contre le travail des enfants.

couv facebooK mob oct nov2019

Conventions VS réalité

Qu'il s'agisse de la Convention internationale des droits des enfants, qui fête ses 30 ans en novembre 2019, ou à des textes qui s'attaquent plus particulièrement à la question du travail des enfants, comme la cible 8.7 de l'Objectif du Développement durable "Travail décent et croissance économique", ou en encore les conventions 138 et 182 de l'Organisation internationale du Travail qui cadrent l'âge minimum pour travailler et l'interdiction des pires formes de travail des enfants, de nombreux textes protègent aujourd'hui les droits des enfants.

Malgré cela, 152 millions d'enfants entre 5 et 17 ans sont encore astreints au travail des enfants dans le monde.

L'agriculture, premier secteur d'exploitation des enfants

Cette réalité concerne avant tout les entreprises de l'agro-alimentaire, puisque 71 % de la main-d'oeuvre infantile est employée dans le secteur agricole. Pourtant, d'après la FAO, "L'agriculture est l'un des secteurs les plus dangereux si on considère le nombre d'accidents du travail – mortels ou pas – et de cas de maladies professionnelles". 


Le travail des enfants dans l'agriculture doit donc être combattu, mais contextualisé et nuancé : en effet, il contribue en moyenne à 25 % du revenu de l'exploitation agricole familiale. Pour la plupart de ces familles en situation extrêmement précaire, faire travailler leurs enfants n'est donc pas un choix mais une nécessité...

Oxfam-Magasins du Monde le rappelle très justement dans son dossier dédié à cette question : "Sans tomber dans un relativisme culturel absolu, il faut tenter de comprendre l’importance que revêt le travail aux yeux de l’enfant et à ceux de sa famille. Car chacun est influencé par l’environnement historique, socioéconomique et culturel dans lequel il évolue, et il en va de même pour les enfants travailleurs. En rejetant d’un bloc toute forme de travail des enfants, nous prenons le risque de renforcer l’exclusion d’une population déjà fortement marginalisée."

Il s'agit donc d'accompagner ces agriculteurs et agricultrices afin qu'ils puissent cultiver... D'autres horizons, pour leurs enfants et pour leurs familles !

Et le commerce équitable dans tout ça ?

Dans la charte et les critères du commerce équitable, la WFTO (World Fair Trade Organization), dont Artisans du Monde est membre, stipule que ses organisations membres s’engagent à « Garantir l’interdiction du travail forcé » (principe n°5).

En proposant une relation de partenariat stable, négociée et durable avec des organisations de producteurs et productrices, le commerce équitable agit sur une des causes principales du travail des enfants : la pauvreté. En effet, il permet aux familles de toucher un revenu décent qui couvrent leurs coûts de production et les besoins essentiels de leurs familles, tout en travaillant dans des conditions qui respectent leur dignité, ce qui donne la possibilité à leurs enfants d'aller à l'école, de jouer.

Ces organisations collectives jouent un rôle important dans la détermination de programmes de lutte contre ces pratiques et le commerce équitable contribue à les renforcer. En plus d’un contrôle, les organisations développent avec les producteurs et productrices des activités de sensibilisation, de formations et d’accès à l’éducation et investissent dans les infrastructures locales.

Le commerce équitable militant porté par Artisans du Monde propose donc une alternative concrète au manque de transparence et aux pratiques contraires aux droits humains que l’on retrouve trop souvent dans le commerce conventionnel.

Pour en savoir plus

 

  • Rendez-vous dans les associations locales Artisans du Monde pour échanger avec les bénévoles, découvrir les produits du commerce équitable, les producteurs et productrices qui les cultivent.
  • Du 15 octobre au 30 novembre, le Festival Alimenterre vous propose de découvrir le film "Cacao : les enfants pris au piège", un documentaire qui fait l'état des lieux de l'industrie du cacao depuis les engagements pris au début des années 2000 par les multinationales pour faire disparaitre le travail des enfants.

 

Pour découvrir les projections organisées près de chez vous, rendez-vous sur sur le site Festival Alimenterre.

Plusieurs autres films abordent des sujets très intéressants, comme :

 

Vous voulez faire changer les choses ?

Pacte pour la Transition : pour des communes plus justes, écologiques, démocratiques !

En 2018, les communes représentaient 47% de la commande publique, sur un total de 78,4 milliards d’euros (source : acdf.fr). Vous imaginez, si tout ce budget investi dans le tissu économique français profitait à des entreprises qui ont fait le choix des droits humains et de la planète, à des organisations qui contribuent à une société plus juste, plus écologique et plus démocratique ?

Avec le Pacte pour la Transition, créez ou rejoignez les citoyen·nes de votre commune au sein d'un collectif local afin de demander des communes plus justes, écologiques, démocratiques aux candidat·es aux élections municipales de mars 2020. Plus de 1 000 communes ont déjà rejoint le mouvement. Rendez-vous sur pacte-transition.org !


Stop impunité : des droits pour les peuples, des règles pour les multinationales

Les accords de commerce et d’investissement confèrent aujourd’hui aux entreprises multinationales des droits exorbitants et leur donnent accès à un système de justice parallèle pour les protéger. Pour mettre fin à ces privilèges qui leur permettent de bafouer les droits humains et la planète en toute impunité, la campagne « Stop Impunité » réclame que l’Union européenne et ses Etats Membres inscrivent dans leurs législations des obligations contraignant les entreprises transnationales à respecter les droits humains et l’environnement dans leurs activités et opérations dans le monde entier.

Signez la pétition sur reprenonslepouvoir.org

Consommez équitable !

En consommant des produits alimentaires issus du commerce équitable, vous soutenez des organisations de producteurs et de productrices qui ont fait le choix de refuser le travail des enfants et qui sensibilisent au quotidien leurs pairs à des pratiques plus respectueuses des droits humains.

Pour découvrir nos producteurs et productrices partenaires, c'est par ici.

Pour acheter équitable, rendez-vous sur notre boutique en ligne !


La newsletter d'Artisans du Monde

Soyez à la pointe de l'actualité équitable : événements, débats, conférences, mobilisations en vous abonnant à la newsletter d'Artisans du Monde