LOMBOK POTTERY

Une coopératives féminine de poterie
Lire la suite

Informations clés


Indonésie
Asie

1988

2501 femmes et 3 coopératives villageoises + 1 coopératives de salariés

Artisanat
Garantie(s)

LOMBOK POTTERY

C ette union de coopérative regroupe des centaines de femmes artisanes et défend leur savoir-faire ancestral et traditionnel lié à la poterie

A l’origine, le projet de développement a été mené conjointement par les gouvernements indonésien et néozélandais pour soutenir l’activité et les conditions de vie des femmes de 3 villages de l’île de Lombok : Banyumulek, Masbagik Timur et Penujak. Ces familles appartiennent majoritairement à l’ethnie Sasak, groupe le plus marginalisé du pays. Pour eux, la poterie est un savoir-faire ancestral et traditionnel.

La compagnie Lombok Pottery Center (LPC) regroupe aujourd’hui 4 coopératives : 3 coopératives villageoises de productrices (250 potières environ), entièrement gérées par les femmes, et la coopérative des salariés de LPC (18 dont 15 femmes), également dirigée par une équipe de femmes. Depuis l’origine et encore aujourd’hui, le projet de LPC est donc un projet fait pour et par les femmes.

Les coopératives villageoises sont indépendantes, tout comme les potières qui travaillent chez elles. LPC commande les modèles aux potières et répartit le travail entre les villages. Deux salariées de LPC sont recrutées dans chaque village pour assurer le contrôle qualité, le suivi technique et financier.

Impacts du commerce équitable et actions sociales

LPC est membre de WFTO et du FFTI (Forum Fair Trade Indonesia).

LPC commercialise la production des potières au travers des filières de commerce équitable internationales de manière majoritaire (97%). L'existence de deux espaces de ventes locaux (Showroom) à Bali et Penujak permet, quant à elle, de faire connaitre le commerce équitable et le travail traditionnel des coopératives localement.

LPC appui les projets de développement : par exemple de l’aide à l’investissement pour l’activité potière (ex : reconstruction de foyers) mais parfois aussi pour le village (ex : WC publics et traitements des ordures).

Elle offre aussi un système de pension de retraite pour les potières et les salaries de LPC, ainsi que des formations des potières pour faire évoluer les gammes et faciliter les échanges de pratiques entre villages.


La newsletter d'Artisans du Monde

Soyez à la pointe de l'actualité équitable : événements, débats, conférences, mobilisations en vous abonnant à la newsletter d'Artisans du Monde

×
×