Informations clés


Argentine
Amérique latine

1989

150 producteurs

Alimentaire
Garantie(s)

 

COOPSOL

COOPSOL est une coopérative productrice de miel née en 1989, d’un mouvement catholique, pour aider les jeunes à trouver du travail sans devoir migrer vers les grandes villes. Sa mission est depuis lors de favoriser un développement local.

L’assemblée générale a lieu une fois par an. Tous les trois ans, elle élit six membres pour composer le CA. Ces deux organes supervisent, en lien avec le gérant de la coopérative, les six départements de la COOPSOL : administratif, commercialisation, développement et projets, microcrédits, production, qualité. Le département commercialisation achète, vend et exporte les produits des membres ainsi que ceux d’apiculteurs externes. La coopérative gère trois fonds de micro-crédits.

Au-delà de la production et commercialisation du miel, qui impliquent l’apiculture, l’extraction et le stockage du miel, COOPSOL forme ses membres et leur fournit une assistance technique. Les membres développent donc une compétence technique spécialisée selon leurs responsabilités au sein de la structure, y compris ceux travaillant sur des tâches administratives relatives au contrôle qualité ou à la comptabilité.

Production

Située au nord de l’Argentine, près de San Miguel de Tucumán et de San Fernando del valle de Catamarca, COOPSOL bénéficie des espaces naturels protégés de l’écorégion Gran Chaco. La coopérative produit d’ailleurs dans ses 1300 ruches biologiques, en plus du miel multi fleurs, du miel d’Atamisqui, un arbuste local. Les producteurs de la coopérative sont issus des quartiers défavorisés de Santiago del Estero.

La coopérative a choisi l’apiculture car elle nécessite beaucoup de main d’œuvre pour l’extraction du miel durant la récolte, mais pas de posséder des terres puisque les ruches sont installées dans des champs en location que les propriétaires peuvent continuer d’exploiter. Par ailleurs, le produit principal – le miel – a une forte valeur commerciale à l’international, ce qui permet à COOPSOL de se développer indépendamment des problèmes économiques locaux. En effet, 98% du miel produit est destiné à l’exportation (en Italie, Belgique, et Allemagne).

Impact du commerce équitable

Le prix des produits est supérieur de 20% au prix des produits locaux. 43,4% du prix FOB représente la part payée aux producteurs, qui touchent ainsi 30% de plus que le salaire moyen argentin. Ainsi, au fil des années, ces producteurs ont dépassé le revenu moyen d’un employé de petite entreprise locale. COOPSOL envisage une diversification dans la production biologique de maïs, câpres, céréales et fruits rouges.

L’économie locale s’est améliorée depuis la création de la coopérative, puisque les jeunes travaillent dans des conditions équitables et que les produits sont entièrement vendus dans des circuits équitables. Au-delà de son propre fonctionnement, COOPSOL s’est notamment impliquée dans une association de 150 petits producteurs biologiques nommée APONA pour les aider à intégrer des circuits équitables. Les deux structures font aujourd’hui partie du Consortium biologique d’Argentine du nord, Wayra.

 


La newsletter d'Artisans du Monde

Soyez à la pointe de l'actualité équitable : événements, débats, conférences, mobilisations en vous abonnant à la newsletter d'Artisans du Monde

×
×