Revue de presse #10

Tous les 15 jours, l'essentiel de l'actualité équitable.

Revue de presse #10

A u sommaire de cette revue de presse un peu exceptionnelle, actualité oblige. Nous parlerons quand même de commerce équitable : nous aborderons l’incroyable histoire du lait équitable, nous nous attarderons et nous nous féliciterons du déclin annoncé des hypermarchés et du succès croissant de nos cousins de Biocoop qui frôlent le milliard d’euros de chiffre d’affaires consolidé, puis nous rendrons hommage à Ten Thousand Village qui ferme un magasin emblématique à New York, et vous communiquerons le lien d’un texte pour la transition énergétique signé par la plate forme du commerce équitable.

Mais avant de commencer, il me semble plus que jamais important, de revenir sur la Famine en Afrique de l’Est, et parce que cela est suffisamment grave pour faire une exception, je souhaite partager avec vous une sordide nouvelle que je ne pensais pas écrire à propos de la Tchétchénie.

Sans transition donc, saviez-vous que le premier camp de concentration depuis la seconde guerre mondiale en Europe, vient d’ouvrir ? Celui-ci est spécifiquement conçu pour y déporter des homosexuels en Tchétchénie, pour le moment une centaine de personnes y serait enfermée.

Cela avait l’air d’une mauvaise blague, et puis, en quelques jours l’information s’est confirmée. La Tchétchénie, tristement célèbre pour les massacres de Grozny et République, faisant partie de la Fédération Russe dont son dirigeant est largement soutenu par Poutine « himself », aurait ouvert un camp de concentration à destination des homosexuels.
Celui-ci a ouvert en réaction aux tentatives de groupes « LGBT » (Lesbiens, Gays, Bi, Trans), d’organiser des gay-prides dans différentes villes russes et tchétchénes. On savait que la Russie n’était pas un paradis pour les LGBT, cependant, le fait qu’un camp de concentration ouvre, le premier depuis 80 ans et le régime nazi, cela rappelle un passé dont on ne pansera jamais totalement les plaies.
Si j’en parle, c’est d’abord parce qu’il me semble important de vous alerter car seule l’information a du pouvoir. En effet, j’ai été au courant via des sites d’informations « LGBT » et pas encore par la presse « mainstream », aucun candidat à la présidentielle ne s’est encore exprimé à ce sujet, qui est pourtant gravissime. Il est aussi, important aujourd’hui, pour nous autres, d’assumer qui nous sommes et d’être solidaire avec toutes les minorités. Les atrocités des générations passées, ne passeront pas par mon silence, si j’avais été Tchétchéne, je ne pourrais sans doute plus écrire cette désormais, traditionnelle, revue de presse…
Des infos ici et .
À l’heure, où le front national nie l’implication de français dans la rafle du « Vél’d’Hiv », il apparaît encore plus important de faire face au réel, même si celui-ci, j’en conviens, dépasse (en apparence seulement) les enjeux d’un commerce équitable. Je vous suggère donc, la lecture de cet article à l’approche des présidentielles.

Où en est-on avec la Famine en Afrique de l’Est ? Lorsque l’on ouvre des sujets, il m’apparaît important d’aller jusqu’au bout. Nous sommes tenaces à Artisans du Monde, cela se confirme de bulletins d’informations en bulletins. En effet parfois, pendant des années nous pouvons traiter d’un sujet jusqu’à ce que l’on le considère clôt, et nous allons continuer.
L’ONU a enfin pris conscience de l’urgence imminente à ce propos, et demande à la communauté internationale 4,4 milliards d’euros pour sauver 20 millions de gens, (ndlr : soit environ 5% de la fortune de Bill Gates –sic-).
Il apparaît essentiel, que le réseau se mobilise sur ce sujet, puisque cela est notre habitude jusqu’à présent. Il est vrai que nous pensions que la famine avait pourtant aussi disparue.

Au chapitre des bonnes nouvelles liées à l’équitable ; preuve que nos combats ne sont pas vains ; un article du Journal l’Expansion qui dresse un état des lieux du « lait équitable » et qui explique pourquoi ça marche 

Les hypermarchés sont sur le déclin, on pourrait aussi s’en réjouir au sein de notre réseau ; nous qui avons toujours lutté contre la grande distribution, on pourrait doublement s’en féliciter aujourd’hui, puisqu’il semble qu’après 40 ans de luttes acharnées, nos actions ont percées ! Aujourd’hui, les lieux les plus fréquentés sont les gares (en partie grâce à nous ? Oui, nous prenons le train pour aller de boutiques en AG, de réunions à des manifestations et forums etc.), et il semblerait bien que celles-ci puissent être de formidables lieux d’expérimentations socialement et commercialement intéressantes. À ce propos, plusieurs associations locales ont déjà vendu dans des gares, mais jusqu’à aujourd’hui, nous n’y avons pas encore obtenu une concession dans celles-ci, pourtant nous y aurions largement notre place ! Pour vous en convaincre, prenez connaissance de cet article.

Biocoop et Artisans du Monde sont deux cousins, nous avons toujours travaillé ensemble et Biocoop est d’ailleurs à la fois distributeur mais aussi actionnaire au sein de la centrale d’achat Solidar’Monde. Alors, si Biocoop frôle le milliard d’euros de chiffre d’affaires, d’une certaine façon, c’est un peu notre réussite à nous aussi ☺. Une réjouissance en cachant toujours une autre (comme les trains – vous suivez ?), et au-delà de la somme symbolique que cela représente, cela signifie aussi qu’il y a de plus en plus de personnes conscientisées. À ce qu’il paraît on y croise aussi de plus en plus de jeunes, notamment depuis l’installation de produits en vrac qui démocratisent toujours un peu plus le bio mais aussi l’équitable !

Dernière veille avant le premier tour des présidentielles, l’occasion de mettre en avant l’appel pour « La France en transition » signé par la plate forme pour le commerce équitable dont nous sommes membres fondateurs et toujours partie prenante !

En revanche, si vous aviez décidé d’aller à New York (pour manifester devant la Tour Trump ?), vous auriez pu, jusqu’il y a peu, visiter un magasin de nos cousins américains de Ten Thousand Village (10 000 VILLAGES). Malheureusement pour le monde de l’équitable, un des 50 magasins « emblématiques » du réseau a fermé fin mars. Pour l’instant nous n’avons pas d’autres nouvelles, mais nous espérons que nos cousins un peu plus éloignés sauront s’adapter et continueront de semer la solidarité outre-atlantique.

Nous espérons, sincèrement, que les prochaines revues de presse seront plus réjouissantes. Nous sommes persuadés qu’un Autre Monde est non seulement possible mais qu’il est désormais plus que nécessaire.

Comme le disait le poète Hölderlin « Là où croît le péril croît aussi ce qui sauve”.

Didier Reynaud – salarié doctorant en Philosophie Politique – Université Paris Diderot 7 – Laboratoire du changement social et politique (LCSP)


La newsletter d'Artisans du Monde

Soyez à la pointe de l'actualité équitable : événements, débats, conférences, mobilisations en vous abonnant à la newsletter d'Artisans du Monde