Quinoa de Bolivie : Des graines riches en autonomie

Quinoa de Bolivie : Des graines riches en autonomie

Du 30 septembre au 27 octobre et dans le cadre de la déclaration de l’ONU « 2013 : année internationale de la Quinoa », différentes animations seront proposées par le réseau Artisans du Monde afin de promouvoir ce produit emblématique du commerce équitable.

A partir du 30 septembre, le Quinoa sera mis à l’honneur dans l’ensemble des points de vente Artisans du Monde. Venez participer aux animations pour connaître le Quinoa équitable et découvrir comment il  a permis aux paysans et à leurs communautés d’améliorer considérablement leurs conditions de vie et comment ceux-ci ont réussi à préserver l’environnement.

A l’heure où de nombreuses polémiques remettent en cause les filières de quinoa en France et en Europe, Artisans du Monde vous propose de comprendre les enjeux et réalités de ces filières.
De voir comment le choix d’une filière équitable basée sur une organisation de producteurs indépendante et un réseau militant de distribution permet d’apporter des réponses durables et concertées comparativement aux autres filières.
De voir comment la structuration collective sur laquelle notre commerce équitable fait le pari est capable de répondre aux défis d’une production en plein essor
De comprendre enfin quels sont les meilleurs leviers pour soutenir une agriculture paysanne et la souveraineté alimentaire en Bolivie.

{accordion}

La Quinoa : aliment de base des communautés paysannes andines::

Anapqui-mains

Le Quinoa fait partie de la famille des chénopodiacées, comme la betterave ou les épinards, mais est parfois qualifié de « pseudo-céréale » du fait du mode de consommation de ses graines qui se rapproche des céréales (riz, semoule de blé, etc.). Le  Quinoa produit dans le monde vient quasi exclusivement de 3 pays producteurs que sont le Pérou, la Bolivie, et l’Equateur.

Elle fut appelée « mère de tous les grains » par les Incas. C’est une plante extrêmement rustique et hautement nutritive qui possède encore une très grande diversité génétique et qui est produite à plus de 4000 mètres d’altitude.
La variété « réal » qui se présente sous plusieurs formes et couleurs a la particularité de ne pousser que dans une région très particulière en Bolivie, l’Altiplano. Elle est aussi reconnue comme étant la plus riche d’un point de vue nutritionnel. C’est la variété proposée par Artisans du Monde.

||||

La filière partenaire d’Artisans du Monde : ANAPQUI::

Le réseau Artisans du Monde importe du Quinoa depuis 1995 au travers d’une filière particulière, qui s’appuie avant tout sur une organisation de producteurs indépendante et créée par les producteurs eux-mêmes.

L’ANAPQUI (Association NAtionale des Producteurs de QUInoa) est une organisation de producteurs créée en 1983 qui compte 1260 membres. Elle est structurée autour de 2 grands axes de travail :

  • un volet syndical de protection et de défense des producteurs de Quinoa ;
  • un volet commercial pour valoriser la vente et l’exportation du Quinoa et permettre ainsi aux producteurs d’améliorer leurs revenus.

Plus d'info sur ANAPQUI

||||

La filière Quinoa : quel impact sur les questions de souveraineté alimentaire ?::

2013-Annee-internationale-QuinoaAvec le succès croissant de cette plante, sont nées des polémiques sur l’intérêt et l’impact de cette nouvelle consommation, ses conséquences pour les producteurs, leur environnement et leur organisation sociale.

L’opportunité de vendre à bon prix à l’export aurait, entend-on, amené les paysans à se priver de manger de la Quinoa et aurait ainsi modifié le régime alimentaire de ces derniers, portant ainsi atteinte à leur sécurité alimentaire.

Néanmoins, il est important de souligner que leur production leur permet de générer un revenu supplémentaire afin de diversifier leur alimentation, en achetant, par exemple, des produits maraîchers, rares sur les hauts plateaux. De plus, ils conservent généralement environ 10% de la  Quinoa produite pour leur consommation familiale.

||||

Des normes communautaires pour la durabilité de la Quinoa ::

Face à ces changements, les paysans, structurés en organisations ont d’ores et déjà travaillé à trouver des solutions pour retrouver un nouvel équilibre dans leurs pratiques agro-environnementales et sociales, leur permettant de conserver l’intérêt économique de ce « boom » tout en préservant leur milieu des dérives qui le rendrait finalement impropre à soutenir ce qui fait leur richesse collective.

Basées sur des pratiques et des normes communautaires anciennes, elles ne sont pourtant pas un simple retour à des pratiques anciennes mais bien une adaptation de celles-ci au nouvel environnement social, économique et environnemental actuel. 

Ainsi, les paysans d’ANAPQUI ont su réagir pour rétablir les pratiques utilisées depuis des millénaires et ainsi protéger leur environnement et leurs organisations communautaires d’où la volonté du mouvement Artisans du Monde de poursuivre ce partenariat afin de les soutenir dans cette démarche et permettre une production de Quinoa dans les meilleures conditions possibles.

||||

Faut-il arrêter de consommer du Quinoa::

Au regard des problèmes soulevés par l’augmentation rapide et conséquente des importations de quinoa, une question légitime se pose à nous, consommateurs finaux : doit-on continuer à consommer de la quinoa ?

Selon nous, la responsabilité des consommateurs n’est pas de décider à la place des producteurs ce qui est bien pour eux. Il s’agit surtout d’être attentifs, en tant que consommateurs responsables à la filière et aux acteurs qui la composent, au sud comme au nord !!!

Décider d’arrêter une filière pour « le bien » des producteurs est franchement paradoxal quand on sait qu’elle a permis d’apporter une sécurité économique indéniable à des paysans auparavant très pauvres et très isolés. Et ce, même si ce bouleversement s’est évidemment accompagné d’inégalités, de conflits, etc.

D’une manière générale, et c’est le pari d’Artisans du Monde au travers de ses partenariats, nous faisons confiance aux producteurs et à l'intelligence collective que garantit une oragnisation structurée et démocratique (toute imparfaite qu'elle puisse être malgré tout !).

Ce n’est pas à nous de tenter de convaincre les producteurs de changer leurs pratiques mais à nous de soutenir ceux qui nous semblent le plus proche de nos convictions. Leur faire confiance et leur laisser le temps de s’adapter aux bouleversements créés par cette « petite révolution ». Ainsi, soyons sûr qu’ils trouveront collectivement, les voies de développement qui satisferont tant leurs besoins que les enjeux globaux.

Quoiqu’il en soit, en tant que consommateur responsable, il convient de ne pas se laisser emporter par le flot de polémiques faciles et simplificatrices, qui pourraient gâcher l’impact évidemment positif de ces filières. En revanche, il faut continuer à questionner les filières que l’on nous propose afin de choisir celle qui se donne les moyens, par ses choix d’acteurs et de finalité, d’atteindre les nécessaires objectifs de durabilité. Ce n’est pas la filière quinoa qui est mauvaise mais la manière dont elle est conduite !!!

A Artisans du Monde, même si elle n’est pas parfaite, nous avons opté pour celle qui s’appuie avant tout sur une organisation de producteurs. Car, si elle aussi, a pu contribuer aux problématiques locales, elle a aussi démontré qu’elle était capable de réagir et d’accompagner ses membres vers une adaptation concertée et collective à ce nouvel environnement.

{/accordion}

Du 30 septembre et jusqu'au 27 octobre, venez participer aux animations dans les points de vente Artisans du Monde, et retrouvez également la Quinoa sur notre boutique en ligne.


La newsletter d'Artisans du Monde

Soyez à la pointe de l'actualité équitable : événements, débats, conférences, mobilisations en vous abonnant à la newsletter d'Artisans du Monde

×
×