La COP21 commence aujourd’hui !

La COP21 commence aujourd’hui !

Au milieu des louanges sur le caractère historique de l’accord de Paris, quelques voix s’élèvent pour rappeler un manque d’ambition que nous, acteurs de la société civile, avions pressenti depuis le début…

 

Un accord historique ? Un grand pas pour la diplomatie, un petit pas pour la planète !

Une chose est sûre : cet accord reste historique, en raison du fait que tous les pays de la planète (sauf exception) l’ont signé et se sont donc engagés dans la lutte climatique.

Cependant, il reste insuffisant… En effet, au-delà de ses objectifs ambitieux, non seulement il n’explicite pas clairement comment tenir ces objectifs, ni d’un point de vue technique, ni d’un point de vue financier, mais il ne remet nullement en question le modèle de développement industriel et financier qui est à l’origine du dérèglement climatique actuel.

Par ailleurs, peut-on vraiment s’extasier devant l’objectif de limiter l'augmentation de la température de la planète à 2 °C alors que dans la réalité, les contributions cumulées des 150 états conduisent théoriquement à un réchauffement supérieur à 3 °C d'ici à la fin du siècle ?

Peut-on espérer que ces objectifs louables soient tenus lorsque la question des énergies fossiles n’est pas abordée ? Peut-on vraiment assurer qu’il s’agit d’un accord de justice climatique lorsque ce dernier a certes sauvé le fonds vert, mais sans lui donner de caractère obligatoire, à l'appréciation des futurs donateurs ?

Et après ? Le mouvement pour la justice climatique en marche !

Pourtant des solutions existent... C’est ce qui nous a démontré cette COP21, où, au-delà des négociations institutionnelles, les acteurs de la société civile ont montré clairement que des alternatives concrètes se construisent au quotidien et qu’un véritable changement est possible.

Energies renouvelables, souveraineté alimentaire et agro-écologie paysanne, urbanisme et transports publics, politiques de commerce et d'investissement équitables... Porter les alternatives et faire pression sur les décideurs politiques et économiques, c'est la seule façon de contraindre les principaux responsables du changement climatique (gouvernements et grandes entreprises) à prendre les mesures nécessaires.

Il faut donc poursuivre notre mobilisation locale, nationale et internationale pour renforcer le large mouvement pour la justice climatique dont les peuples et la planète ont besoin.

Pour nous, Artisans du Monde, la COP21 commence aujourd’hui ! Changeons le commerce pas le climat !


La newsletter d'Artisans du Monde

Soyez à la pointe de l'actualité équitable : événements, débats, conférences, mobilisations en vous abonnant à la newsletter d'Artisans du Monde

×
×