Elections européennes : votez pour un commerce équitable !

Elections européennes : votez pour un commerce équitable !

Le 25 mai se dérouleront en France les élections européennes. 74 députés seront élus dans 8 grandes régions françaises, proportionnellement aux votes récoltés dans chacune de ces régions. Ils siégeront alors au parlement européen avec l’ensemble des 751 députés des 28 pays membres.

 


Parce que l’Union européenne est à l’origine de 70% des législations de ses 28 états membres,  elle a de nombreuses répercussions tant sur les citoyens européens que sur l’ensemble des pays avec lesquels elle est en relation. En effet au travers notamment de sa politique commerciale, de sa politique de développement, de sa politique de marché public, de consommation et de production, elle oriente de nombreux choix de société. Elle représente un levier stratégique pour porter et mettre en œuvre les objectifs du commerce équitable : les droits économiques sociaux culturels et environnementaux.

logovote4ft
C’est pourquoi les acteurs européens du commerce équitable ont lancé et relaient ensemble durant le mois d’avril et mai la campagne « Vote For Fair Trade – Votez pour plus d’équité » dans l’ensemble des pays d’Europe.

 

ACTU : 400 signataires en Europe dont plus de 65 en France !

 

Comprendre les enjeux des élections européennes pour un commerce équitable.

  1. Pourquoi le commerce équitable compte tant
  2. Pourquoi l’Europe peut changer la vie des petits producteurs
  3. Un soutien croissant au commerce équitable
  4. Les politiques européennes en matière de commerce équitable et de justice commerciale

 


Objectifs de la campagne : interpeller les candidats pour qu’ils s’engagent et signent le Manifeste pour un commerce équitable.

Les 5 engagements proposés :

manifeste

  1. Promouvoir une économie et des entreprises centrées sur l'humain, dont les activités contribuent à générer des moyens d’existence durables pour tous.
  2. Soutenir un cadre européen solide de lutte contre les abus de pouvoir des acteurs dominants, une défaillance du marché qui se traduit souvent dans nos chaînes d’approvisionnement par des violations des droits humains des producteurs et travailleurs marginalisés.
  3. Encourager le développement de mesures incitatives pour faciliter l’accès des producteurs à des marchés rémunérateurs dans des conditions équitables et pour faciliter le développement du commerce équitable en Europe comme dans les pays du Sud, conformément aux Objectifs de développement durable pour l’après 2015.
  4. Soutenir une autre politique commerciale pour l’Union Européenne afin que celle-ci devienne un véritable outil de développement économique, social et environnemental dans le monde entier. Dans l’intérêt général, cette politique commerciale devrait faire l’objet d’un débat  parlementaire transparent, plutôt qu’être guidée par les intérêts particuliers et de courts terme de puissants lobbies.
  5. Devenir l’ambassadrice ou l’ambassadeur d’une stratégie européenne en faveur du commerce équitable, comme l’a déjà recommandé à l’unanimité le Comité des régions et ainsi promouvoir les bonnes pratiques et mettre en cohérence les initiatives locales, nationales et européennes en faveur du commerce équitable

 


La newsletter d'Artisans du Monde

Soyez à la pointe de l'actualité équitable : événements, débats, conférences, mobilisations en vous abonnant à la newsletter d'Artisans du Monde

×
×