Crise laitière : pour un prix du lait équitable

Crise laitière : pour un prix du lait équitable

Pour un prix du lait équitable!

En mai - juin 2008, la Fédération Artisans du Monde prenait une part active dans la campagne nationale pour que soit reconnu formellement le principe de souveraineté alimentaire au nord comme au sud.

Tout comme de nombreuses ONG au Nord et au Sud, elle tient aujourd’hui à se déclarer solidaire des mouvements de protestation des producteurs laitiers français et. européens qui réclament un prix oscillant entre 350 et 400 euros pour mille litres, au lieu des tarifs actuels de 260 –280 euros qui les condamnent à disparaître. L’effondrement des cours du lait consécutif à la suppression des quotas laitiers décrétée par Bruxelles, dans le cadre d’une libéralisation accrue du marché en 2015, justifie pleinement leurs exigences et les nôtres.

Cette crise est la preuve que le marché est incapable de « s’autoréguler ». Le paysan ne doit pas être tenu comme une variable d’ajustement du marché.

C’est pourquoi, nous nous adressons à nouveau aux responsables politiques pour qu’ils prennent rapidement les mesures nécessaires pour que les demandes des producteurs soient acceptées. Il s'agit de:

  • Renforcer les outils de régulation du marché qui jouent un rôle de filet de sécurité pour les producteurs et qui permettent de maîtriser les volumes de lait produit.
  • Maintenir les systèmes de quotas en les améliorant. L'élimination des quotas laitiers en Europe étrangle les paysans européens et, dans le même temps, favorise la surproduction et les exportations, ce qui risque d'avoir des conséquences sérieuses sur les marchés locaux africains
  • Réguler les stocks afin de les ajuster à la demande. Aujourd’hui, il s’agit de prendre des mesures de retrait immédiat des excédents laitiers en les introduisant dans l’alimentation animale.

Il incombe à nos responsables politiques de trouver la solution publique à la crise, et de légiférer pour garantir un commerce équitable pour tous avec :

  • une rémunération équitable du travail des paysans
  • une répartition équitable des marges entre tous les acteurs de la filière commerciale (producteurs, transformateurs, distributeurs, salariés des distributeurs....)

A la place du libre commerce, nous voulons que se mette en place une politique volontariste qui réponde aux aspirations des citoyens et à la nécessité de maintenir des paysans nombreux sur le territoire, garantie de la souveraineté alimentaire d’un pays.

Mobilisons nous pour défendre un modèle de société qui prenne en compte les besoins de tous : producteurs et citoyens consommateurs du Nord et du Sud.

Plus d'infos :

Site "grève du Lait" : http://www.lagrevedulait.com/

Organisation des producteurs laitiershttp://www.producteurs-lait.com/

European Milk Board : http://www.europeanmilkboard.org/fr/emb.html

 


La newsletter d'Artisans du Monde

Soyez à la pointe de l'actualité équitable : événements, débats, conférences, mobilisations en vous abonnant à la newsletter d'Artisans du Monde

×
×