Artisans du Monde : une vision exigeante du commerce équitable

Artisans du Monde : une vision exigeante du commerce équitable

Après la diffusion le 6 août dernier sur Arte du documentaire « Le Business du commerce équitable » réalisé par Donatien Lemaître, nous exprimons le besoin de réaffirmer notre position historique en France et la légitimité de notre modèle.

Presque 40 ans sont passés depuis qu’une poignée de bénévoles ont décidé d’ouvrir dans le 9ème arrondissement de Paris, le premier magasin associatif dédié exclusivement au commerce équitable (en 1974).

40 ans après, Artisans du Monde est le premier réseau de militants et de magasins de proximité de commerce équitable en France avec 125 magasins, sur le même modèle que le premier, 6300 bénévoles et près de 80 salariés qui font vivre une économie au service des droits humains.

Ce qui a changé, c’est qu’Artisans du Monde a été rattrapé par de nombreux nouveaux acteurs qui se sont engagés dans le commerce équitable. Le commerce équitable depuis 1974 n’a plus la même place dans la société. Les Français(es) connaissent largement son existence aujourd’hui, et consomment plus qu’il y a 10 ans. Un foyer sur trois se déclare consommer des produits du commerce équitable ce qui représentent 350 millions d’euros de vente de ce type de produits.

Cette progression ces 10 dernières années, bien que limitées comparé à d’autres pays européens (les Suisses ou les Anglais affichent une consommation annuelle d’environ 34€ par personne, les Français restent à 6€) sert les premiers bénéficiaires du commerce équitable : les 1,5 millions de producteurs et les 8 millions en incluant leur famille. A l’échelle du monde, plus particulièrement du commerce international, le commerce équitable totalise 0,03% des échanges. Une situation qui fait prendre conscience que seule la vente de produits du commerce équitable ne peut rien changer.

Les éléments présentés dans le reportage amènent depuis des réactions importantes qui témoignent à la fois de l’intérêt pour une telle démarche commerciale et de la peur que l’acte d’achat ne soit trahi par les entreprises du secteur. Chacune aura son mot à dire et nous ne voulons pas faire ce travail à leur place.

Le choix d’une filière hors GMD (Grande et Moyenne Distribution)

Nous confirmons en tout cas notre choix de proximité, avec notre refus en 2005 de mettre dans les rayons de la Grande et Moyenne Distribution nos produits. Nous pouvons apparaître comme « marginaux », ou « utopistes » aux yeux de certains mais nous sommes convaincus de la force du commerce équitable quand il conserve sa cohérence. Même si notre travail est compliqué tant l’achat équitable se fait toujours plus dans les grandes surfaces, nous sommes fiers d’afficher une filière « 100% équitable ».

L’éducation au commerce équitable et le plaidoyer politique

Artisans du Monde associe trois dimensions indissociables : la vente de produits 100% issus du commerce équitable qui profite à 110 organisations de producteurs partenaires dans plus de 48 pays ; l’éducation et le plaidoyer envisagés comme des leviers de mobilisations et de prise de conscience citoyenne. Notre commerce équitable est global, nous ne l’envisageons pas autrement.

Artisans du Monde c’est la rencontre d’une pratique et d’un message politique.
Le commerce équitable, c’est dire qu’un autre monde est possible.
Le commerce équitable, c’est faire qu’un autre monde soit possible.

Pourtant le commerce équitable bien qu’il jouisse d’une image favorable, ne fait pas l’unanimité tant la peur d’être trahi est grande : « mon achat dans le commerce équitable sert-il vraiment à améliorer les conditions de vie des petits producteurs du Sud ? ».

Il le permet bien entendu par un revenu plus important et surtout par un engagement durable avec les organisations de producteurs. Il sert en particulier à des populations marginalisées, comme les femmes qui sont exclues généralement de l’activité économique, en leur offrant la possibilité de devenir autonome, d’envisager l’avenir, et de retrouver estime personnelle. Cette dignité indispensable, pour devenir citoyen à part entière,  individu libre et égal à l’autre, est l’impact du commerce équitable le plus important selon nos producteurs.

Artisans du Monde : le choix de la filière intégrée

Par ailleurs, nous pouvons dire qu’à Artisans du Monde, nous agissons par militantisme, que nous soyons bénévoles ou salariés. Nous avons ce lien qui nous fait agir ensemble : refuser la domination des intérêts économiques sur les droits humains et le respect de l’environnement.  Du producteur au consommateur, nous livrons des produits à haute valeur ajoutée qui ont le sens de l’équité. L’enrichissement personnel n’a pas sa place chez Artisans du Monde.

Solidar’Monde, notre centrale d'achat est reconnue comme entreprise solidaire. Les 150 magasins Artisans du Monde sont des associations loi 1901 comme leur Fédération. Les producteurs sont organisés en coopérative, en ONG, en groupement. La plus-value de notre mouvement c'est cette exigence d'engagement et d'approche globale sur l'ensemble de la filière.

Mais le dire ne suffit pas, en tant que consommateurs-trices, citoyens-nes avertis-ies vous exigez, à juste titre la transparence et la crédibilité de notre garantie. Nous l’acceptons volontiers mais nous regrettons toujours que ce traitement ne soit pas la règle générale, en particulier pour des acteurs conventionnels qui n’ont aucun critère exigeant dans leur chaîne de production et de distribution.

[rokdownload menuitem="95" downloaditem="173" direct_download="true"]Télécharger le communiqué de presse[/rokdownload]


La newsletter d'Artisans du Monde

Soyez à la pointe de l'actualité équitable : événements, débats, conférences, mobilisations en vous abonnant à la newsletter d'Artisans du Monde

×
×